Retour  

Emballage

Dans notre société contemporaine, nous passons beaucoup de temps dans les grandes enseignes et les déchetteries. La société est devenue de plus en plus gloutonne. La fabrication des produits a augmenté de façon exponentielle et les industriels mettent tout en oeuvre pour satisfaire les consommateurs. L’eau est mise dans des bouteilles en plastique, lesquelles sont conditionnées en pack avec du plastique. La nourriture est présentée dans des contenants en plastique, puis emballée à nouveau pour1 Dans notre société contemporaine, nous passons beaucoup de temps dans les grandes enseignes et les déchetteries. La société est devenue de plus en plus gloutonne. La fabrication des produits a augmenté de façon exponentielle et les industriels mettent tout en oeuvre pour satisfaire les consommateurs. L’eau est mise dans des bouteilles en plastique, lesquelles sont conditionnées en pack avec du plastique. La nourriture est présentée dans des contenants en plastique, puis emballée à nouveau pour l'estampillage avant de rejoindre un autre emballage dédié aux envois de la grande distribution. Après avoir acheté, nous passons du temps à trier : cartons, bouteilles, plastiques, emballage de toute sorte, que nous emballons dans d’autres emballages. C’est la valse des sacs jaunes, que nous retrouvons, la plupart du temps, à l’autre bout du monde.
De même, nos corps sont emballés par des tissus provenant de ce bout du monde où travaillent des enfants et des adultes dans des conditions ultra toxiques. Les politiques
occidentales nous culpabilisent à travers des requiem écologiques alors qu’ils cautionnent quelque part ces pollutions. Cette série "Emballage" est un bestiaire cosmogonique de cette orgie humaine où le vêtement recyclé porteur de plastique lui-même se présente aussi comme un vecteur d'ADN humain.

 

Créé avec Artmajeur