Retour  

La fabrique des corps

Notre goût pour les mondes non ordinaires tels que décrits dans les légendes, les mythologies et le cinéma fantastique nous a conduites à réfléchir sur la question de l'apparence au regard de la notion de spécisme. Nos premiers jeux sur le rapport supériorité/animalité ont été matérialisés par des sculptures-mots, habillées de fourrures synthétiques et transformables en totems géants (Le gang des U mutants). De cette première métaphore animalisée, nous sommes passées à une autre parodie qui a donné... Notre goût pour les mondes non ordinaires tels que décrits dans les légendes, les mythologies et le cinéma fantastique nous a conduites à réfléchir sur la question de l'apparence au regard de la notion de spécisme. Nos premiers jeux sur le rapport supériorité/animalité ont été matérialisés par des sculptures-mots, habillées de fourrures synthétiques et transformables en totems géants (Le gang des U mutants). De cette première métaphore animalisée, nous sommes passées à une autre parodie qui a donné naissance à des êtres composites. Ces derniers appartenant de la "Fabrique des corps" reprennent les techniques de "transgenèse" que nous avons développées au fil de nos travaux.

 

Créé avec Artmajeur