Listes de prix

La fabrique des corps
6 oeuvres


Notre goût pour les mondes non ordinaires tels que décrits dans les légendes, les mythologies et le cinéma fantastique nous a conduites à réfléchir sur la question de l'apparence au regard de la notion d'espèces. Nos premiers jeux sur le rapport supériorité/animalité ont été matérialisés par des sculptures-mots, habillées de fourrures synthétiques et transformables en totems géants (Le gang des U mutants). De cette première métaphore animalisée, nous sommes passées à une autre parodie qui a donn

Synergie
6 oeuvres


Cette série « Synergie » est une forme de lâcher prise où seules les couleurs, les traits et les formes ont prédominé pour sa réalisation. Cette sensation d’enfermement que nous avons pu ressentir parfois pendant cette période de confinement, nous a rapproché un peu plus de l’univers, celui que l’on écrit avec un grand U. En écoutant nos sens et en nous laissant emporter par eux, semblable à une méditation poussée, nous avons donné libre cours à nos émotions et à nos mains afin d’obtenir des esp

X files cocottes
8 oeuvres


Cette série de « cocottes » particulières est inspirée par un traitement extrême des corps touchant le viscéral. Des volatiles qui nous tiennent à l’œil. Gallinacées érotiques aux allures parfois déconcertantes se déployant sur un fond de paysages lunaires ou rapaces hybrides posés dans le vide de la toile viennent questionner les rapports au monde : du premier souffle de vie jusqu’à la mort. Chaque individu peut se retrouver dans cette galerie de portrait.

Corps sacrés
9 oeuvres


En 2017, une réflexion sur l'éther en tant que matière cosmogonique a donné naissance à des sculptures liées à des corps sacrés. Des totems, servant de préalable, ont été réalisés dans un premier temps pour mettre au point les techniques utilisées. Ces corps intègrent des composantes terriennes. Elles ont été réalisées avec des tissus recyclés et des formes familières. Une première installation « Turning » met en avant des « Roues solaires » autonomes, variant en dimension et réalisées à parti

# coquillages
3 oeuvres


Les premières paroles de la chanson de Renaud « C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme… » sont à l’origine de nos travaux sur la mer. Nos murs océaniques, aux allures urbaines, racontent la richesse des récifs et décrient implicitement leur disparition progressive. Nos dessins « Les grandes eaux » questionnent le vide contenu dans cette dernière. Avec # coquillages, des sculptures murales, nous continuons à cultiver notre engouement pour ce milieu fascinant en nous in

Les grandes eaux
8 oeuvres


La série « Les grandes eaux », commencée en 2015, sont des dessins inspirés des écrits taoïstes sur le vide contenu dans l'eau (Lao Tseu). Ici, l’eau est utilisée comme un médiateur technique et comme un élément réflexif. Ils font surgir ou s’évanouir des semblants de vie qui questionnent la notion de déréalisation.

Cosmic Landscape
5 oeuvres


Cette série présente des territoires cosmiques miniaturisés inspirés par les images satellites de vortex. La charge symbolique du carré et du chiffre quatre associée spécifiquement aux œuvres de cette série vient matérialiser un effacement du réel. Ainsi, par ces symboles liés à un cosmos incarné, cette série initie des espaces élargis où la ligne d’horizon a perdu son caractère d’ancrage, invitant à faire le saut dans le vide en quelque sorte. Tel un univers éclaté sous des formats identiques m

Territoires
5 oeuvres

Créé avec Artmajeur